Playin by Magic Bazar
Magasins :
Trouver un magasin
Se connecter
Connexion
Menu
Rechercher
Se connecter
Connexion
Plus que quelques heures pour participer à notre grand jeu concours !

Kaldheim : analyse des meilleurs decks du Standard

  Une semaine après la sortie officielle, les premiers effets de Kaldheim sur le format Standard se font déjà sentir. C'est l'occasion de faire le bilan sur les decks du moment en étudiant l'impact de la nouvelle édition !   

Dans un format Standard vampirisé par la puissance des cartes du Trône d'Eldraine, on pouvait se demander quel serait l'impact de Kaldheim. Voilà déjà une semaine que la nouvelle édition a rejoint le format, et même si Eldraine reste très présent, Kaldheim a su trouver sa place pour faire évoluer le Standard.

On vous propose ici un aperçu de 5 decks qui tirent grandement partie de Kaldheim pour venir bouleverser le format Standard !

Le deck du moment : Sultaï Ramp
 
 

 

Présentation du deck :

Sultaï Ramp est un deck qui capitalise sur les forces de ses trois couleurs : l'accélération en mana fournie par le vert, la pioche et les éléments de contrôle typiques du bleu et le noir pour ses anti-créatures qu'ils soient ciblés ou de masse. Renforcé par les cartes multicolores présentes en Kaldheim, Sultaï est devenu l'un des decks les plus efficaces de ce nouveau Standard.

Le plan de jeu :

Vous avez tous les éléments à disposition pour contrôler le début de partie et vous accélérer en mana. Un grand nombre de vos cartes sont des permanents avec des effets d'arrivée en jeu qui offrent une grande synergie avec votre compagnon : Yorion.

Emprisonnement des dieux anciens vous aide à gérer les permanents adverses tout en accélérant votre mana et sera donc une excellente cible pour Yorion. Il en est de même avec Cauchemar d'Elspeth qui vous permet de gérer les créatures adverses tout en faisant défausser votre adversaire pour laisser la place à vos plus grosses menaces.

Ultimatum émergent est la carte clé du deck. Elle vous permet d'aller chercher Vorinclex, Révélation d'Alründ, Kiora vainc la déesse de la mer ou encore Valki ce qui ne laisse que peu de choix à votre adversaire. Puisque vous jouez ces cartes gratuitement avec l'ultimatum, vous pouvez également choisir de jouer Tibalt, imposteur cosmique.

Vorinclex double les marqueurs de vos sagas et Planeswalkers, ce qui est particulièrement efficace avec Kiora et Tibalt. Révélation d'Alründ vous donne un tour supplémentaire et vous permet donc d'activer Kiora et Tibalt deux fois. Peu importe le choix de votre adversaire, il devrait avoir beaucoup de mal à s'en remettre.

 

L'outsider : Rakdos Sacrifice

 

Présentation du deck :

C'est l'autre deck qui se démarque fortement depuis l'arrivée de Kaldheim. Sa présence en Standard avait largement décliné depuis le ban de Familier de chaudron et la perte de Diable du carnage lors de la rotation du format. Même si le deck restait jouable depuis, Kaldheim lui apporte de nouveaux outils pour le remettre sur le devant de la scène.

Le plan de jeu :

Rakdos Sacrifice est un deck particulièrement efficace contre les decks qui jouent beaucoup de créatures. Avec un accès à La Guerre d'Akros et Droit au premier né, vous pouvez prendre le contrôle des créatures adverses avant de les sacrifier à Enjambeur du malheur, Prédateur de l'Immersturm, Rites du village ou encore Fureur de Kazuul.

Vous jouez également des créatures avec l'échappée. Kroxa est l'une des cartes clés du deck qui vient grignoter les cartes en main et les points de vie de l'adversaire. Enjambeur du malheur est à la fois une carte récurrente et un moteur de sacrifice. Le deck alimente le cimetière en conséquence avec Tritonne des fondrières et Tymaret appelle les morts.

Du côté des nouveautés en provenance de Kaldheim, Prédateur de l'Immersturm est à la fois un moteur de sacrifice et une véritable menace qui peut aussi se protéger. Valki est une carte polyvalente, jouable aussi bien en début de partie que plus tard avec Tibalt. Egon s'intègre parfaitement au deck, il sera au choix une menace ou un moteur de pioche alimentant également le cimetière.

 

La valeur sûre : Naya Adventures

Présentation du deck :

Confrontation des skalds est sans conteste l'une des meilleures cartes de Kaldheim : elle vous permet de jouer les 4 cartes du dessus de votre bibliothèque. Pour la rentabiliser au maximum votre deck doit contenir un nombre conséquent de créatures pour recevoir les marqueurs +1/+1 ainsi que de nombreux sorts à faible coût de mana pour pouvoir en jouer un maximum.

Le deck Aventures était déjà un deck très convaincant avant Kaldheim et il remplit toutes ces conditions en plus de proposer un moteur de pioche très intéressant avec Tavernier de Bornemur. Il semble être le deck idéal pour intégrer Confrontation des skalds dans une version Naya.

Le plan de jeu :

Ce deck contient de nombreuses créatures très efficaces comme Géant craque-os ou Mammouth du Kazandou. Alliées à vos sorts d'aventure pour gêner la sortie adverse, il vous suffit quelques fois d'attaquer pour l'emporter assez rapidement avec l'aide de vos Dragon d'Orpont qui ont la célérité et le vol pour l'évasion.

Débordez votre adversaire en posant de nombreuses créatures : Confrontation des skalds vous aide à renforcer votre présence sur le champ de bataille et vous pouvez renvoyer votre saga en main grâce à Berger du troupeau. Impact de Fracassecrâne vous aide à gérer les bloqueurs adverses et Taillebraise est une arme redoutable avec autant de créatures.

Ce deck à l'avantage d'être très résilient. Grâce à Tavernier de Bornemur et Confrontation des skalds, il est facile de renouveler vos cartes en main et très rare de tomber à court de menaces.

 

Le nouveau deck qui perce : Izzet Flash

Présentation du deck :

Izzet Flash est un deck construit pour exploiter le potentiel d'une des cartes les plus fortes de Kaldheim : Dragon d'Orpont. En attaquant, il créé un jeton trésor qui peut vous fournir immédiatement 2 manas. L'idée du deck est donc simple : combiner ce dragon avec les meilleurs sorts à 2 manas pour pouvoir poser une menace tout en gardant des réponses, et ce dès le tour 5.

Izzet Flash cherche à poser des menaces sur le champ de bataille tout en gardant du mana pour les protéger, mais ce n'est pas un deck contrôle à proprement parler. Le deck essaye simplement de tuer votre adversaire assez rapidement à l'aide de vos créatures tout en contrôlant suffisamment la partie pour protéger votre plan de jeu.

Le plan de jeu :

Vous disposez de menaces capables de conclure la partie rapidement avec Dragon d'Orpont, Typhon de requins et Havre sans visage. Géant craque-os et Emprunteur intrépide sont également de la partie avec en plus une partie Aventure et des statistiques de créature très intéressantes.

Emprunteur intrépide et Typhon de requins sont des menaces avec le Flash et donc jouables à la fin du tour de votre adversaire. Cela vous permet de dégager vos terrains et de les protéger. Dans ce deck, la quasi totalité de vos sorts peut être jouée pour 2 manas. Vous aurez donc toujours des sorts jouables pour accompagner votre Dragon d'Orpont au tour 5.

Kaldheim vient également compléter la panoplie de contresorts jouables pour 2 manas présents en Standard. Je t'ai vu et Botte dédaigneuse viennent s'ajouter à Négation, Dispersion d'essence et Perturbation Jwari toujours dans l'optique de proposer des réponses aux menaces adverses après avoir posé un Dragon.

Enfin, Kaldheim apporte au deck un anti-créature et anti-planeswalker de choix avec Morsure de gel qui devient vraiment efficace pour un coût de mana très faible dés que vous avez 3 permanents neigeux. Ceci permet d'ajouter Havre sans visage au deck.

 

Le Jank fun (ou pas) : Tromperie selon Tibalt

Présentation du deck :

Voici le deck qui fait polémique, construit pour tirer avantage de la carte Tromperie selon Tibalt. Avec ce deck il est possible de se retrouver dès le tour 2 avec un ou plusieurs permanents coûtant 7 ou 8 manas sur le champ de bataille. Bien que cette interaction soit très fragile elle peut être très frustrante, poussant même certains joueurs à demander le ban de Tromperie selon Tibalt.

Le plan de jeu :

La combo est très simple : vous cherchez à contrer l'un de vos sorts avec Tromperie selon Tibalt. Pour mettre en place cette combo dés le tour 2, le deck joue des sorts jouables sans mana : Grand serpent annoroc et Crypte de Tormod. Si vous avez 2 Tromperie selon Tibalt en main, vous pouvez également contrer un sort adverse avant de cibler votre propre sort avec votre 2ème Tromperie.

Grâce à Tromperie selon Tibalt, vous pouvez jouez gratuitement l'une des nombreuses cartes à fort coût de mana qui composent votre deck comme Ugin ou Koma. L'idéal étant de révéler un Ultimatum de genèse qui vous permet de mettre en jeu plusieurs permanents en même temps.

Avec ce deck, vous aurez tout intérêt à abuser de la règle du Mulligan de Londres puisqu'elle augmente considérablement vos chances d'obtenir les deux cartes de votre combo en main de départ.

 
Grâce au Mulligan de Londres, si votre main ne vous convient pas vous pouvez la remélanger dans votre bibliothèque. Vous piocherez alors à nouveau 7 cartes avant de remettre en dessous de votre bibliothèque un nombre de cartes égal au nombre de mulligans que vous avez effectué.

 

Faut-il bannir Tromperie selon Tibalt ?

Ce deck est évidemment très plaisant à jouer et très frustrant à rencontrer. En ce qui concerne le format Standard, il n'a en tout cas réalisé aucune performance en tournois depuis la sortie de Kaldheim, confirmant ainsi son inconsistance et sa vulnérabilité.

Il peut toutefois s'avérer très frustrant, notamment quand vous le rencontrez dans des parties qui ne se jouent qu'en une seule manche. Vous n'aurez donc pas la possibilité d'utiliser votre réserve et vous pourrez perdre dès le tour 2 si votre adversaire à la chance de faire une bonne sortie sans réponse de votre part.

 
Une nouvelle annonce de cartes bannies a eu lieu lundi 15 février. 14 cartes ont été bannies sur à travers 4 formats différents, mais aucune en format Standard ! Tromperie selon Tibalt n'a été bannie qu'en Modern, seul format ou la carte a été jugée problématique à cause de son interraction avec la Cascade et des menaces comme Emrakul, déchirure des Eons.

 

On pouvait craindre que la domination en Standard des anciens decks basés notamment sur les cartes du Trône d'Eldraine ne laissent que très peu de place aux stratégies de Kaldheim. Au contraire, les cartes de la nouvelle extension s'intègrent parfaitement au format et viennent renforcer certains archétypes existants et en créer de nouveaux !

Des questions ou des commentaires ? Contactez-nous par Facebook, Twitter et mail à [email protected] ou sur notre serveur Discord !

Jérémy, Rédacteur Jeux de cartes à collectionner